assurance-vie

Comment ouvrir un contrat d’assurance vie ?

Peut-être vous posez vous la question des démarches pour ouvrir un contrat d’assurance vie. Si tel est le cas, vous êtes au bon endroit. Revenons sur les différentes étapes pour ouvrir une assurance vie.

Vers qui se tourner pour ouvrir une assurance vie ?

Vous le savez probablement déjà, mais rien ne vous oblige à passer par votre banque pour souscrire à une assurance vie. Votre banque n’est que l’un des intermédiaires possibles.

Les établissements bancaires

Même s’il ne s’agit pas d’une obligation, aujourd’hui la plupart des contrats d’assurance vie sont souscrits par l’intermédiaire d’une banque.

L’assurance vie est un produit d’épargne de base chez la plupart des établissements bancaires. Si vous comptez opter pour ce type d’intermédiaire, pensez à étudier ce que propose toute la concurrence et pas uniquement la banque chez qui vous possédez votre compte courant.

Notez que les contrats d’assurance vie proposés par les banques sont rarement les plus intéressants, car ils souffrent souvent de frais élevés et de fonds peu intéressants au niveau du rendement.

Préférez plutôt les contrats proposés par les banques en ligne. En effet, assez récentes, ces assurances vie en ligne se révèlent moins lourdes en frais et elles proposent souvent une offre plus variée et plus intéressante au niveau des différents types de fonds.

Les mutuelles

Les mutuelles sont une première alternative aux banques dans l’optique de souscrire à un contrat d’assurance vie. En règle générale elle propose un choix dassurances vie plus intéressant que les établissements bancaires.

Le courtier

Souscrire à une assurance vie en passant par un courtier est probablement le meilleur choix avec le conseiller en gestion de patrimoine. En effet, la particularité du courtier est de trouver loffre qui correspond la mieux à vos critères. En ce sens, le courtier est une solution plus personnalisable que l’assurance vie proposée par les banques.

Le courtier intervient directement avec les assureurs, ce qui lui permet d’accéder aux meilleures offres.

Aujourd’hui, vous pouvez même profiter de services d’un courtier en ligne. De ce fait, vous n’avez plus à vous déplacer et vous profitez de frais réduits.

Le conseiller en gestion de patrimoine

Théoriquement, le conseiller en gestion de patrimoine est également indiqué pour bénéficier d’un contrat d’assurance vie plus personnalisé. En effet, à l’instar du courtier, il étudie lui aussi votre profil et prend en compte vos projets.

Cependant, comme indiqué par les experts de Ritchee :la réalité ne vaut pas toujours la théorie. Dans les faits, beaucoup de conseillers en gestion de patrimoine peuvent avoir tendance à privilégier les contrats leur permettant de récupérer les meilleures rétro-commissions.

Tout dépend du conseiller, de la relation de confiance que vous entretenez avec lui et depuis combien de temps il vous aide à améliorer votre patrimoine. Si vous bénéficiez déjà depuis longtemps des services d’un conseiller en gestion de patrimoine, inutile d’aller voir ailleurs, il saura vous trouver la meilleure assurance vie.

Les conditions pour ouvrir un contrat d’assurance vie

Il n’existe pas vraiment de conditions précises pour ouvrir un contrat d’assurance vie. En effet, tout le monde peut souscrire à ce produit d’épargne, à partir du moment où il trouve une offre adaptée.

Selon les contrats, le premier versement peut se révéler plus ou moins élevé. De nombreuses assurances vie en ligne permettent d’ouvrir un contrat à partir de seulement 100. À l’inverse, il existe aussi des contrats haut de gamme dont l’entrée s’élève à plus de 100000.

Outre la prime d’entrée et les frais, les contrats d’assurance se distinguent par plusieurs critères :

  • Le type de support : monosupport (en euros) ou multisupport (en euros et en unités de compte).
  • La variété des fonds sur lesquels seront investies les primes, en particulier pour les fonds en unités de compte.
  • Le type de contrat : vie, décès, vie et décès. Il délimite les conditions et à qui seront redistribués les versements à l’issue de la clôture de l’assurance vie.
  • Le type de versement : en capital, en rentes périodiques, en rentes viagères
  • L’échéance du contrat : décès, date butoir
  • Les bénéficiaires : personnes qui perçoivent les versements à l’issue de l’assurance vie, dans le cas où ce n’est pas l’assuré

À noter que l’assuré peut fermer son assurance-vie à tout moment en effectuant un rachat total de son capital investi.