Devenir courtier en assurance : comment s’y prendre ?

Devenir courtier en assurance : comment s’y prendre ?

D’après une source de la Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA), le salaire moyen d’un courtier d’assurance s’établit à 5 948 € bruts par mois. Indéniablement, c’est très alléchant. Il est tout à fait possible d’accéder au métier de courtier en assurance. Justement, voici toutes les étapes à suivre.

Les étapes à suivre pour devenir courtier en assurance

Le salaire est l’une des raisons encourageant les jeunes diplômés à opter pour les métiers du secteur de l’assurance. Un courtier, par exemple, touche entre 1 267 € bruts et 18 221 € bruts par mois. Il s’agit de l’un des métiers les plus décents en France. Bien entendu, différentes conditions doivent être remplies pour y accéder. Parmi elles, figurent notamment les compétences professionnelles en matière de courtage d’assurance. Pour se conformer aux critères du métier d’un courtier, l’inscription à des formations diplômantes et professionnalisantes s’impose. Il faudra également posséder de solides connaissances en finance, en fiscalité et en assurance. Même les dirigeants et les responsables d’une entreprise en ont besoin. Ils pourront ensuite lancer leur propre cabinet après avoir acquis toutes les compétences requises.

Les professionnels avides de réussite se demandent souvent comment devenir courtier en assurance. La plupart sont des chefs d’entreprise désireux de se positionner dans le secteur de l’assurance en France. Le courtier en assurance, exerce son activité en respectant les conditions d’honorabilité et de capacité professionnelle imposées par la loi. En vertu de l’article A. 512-6 et A512-7 du Code des assurances, la détention d’un Master ou d’un diplôme équivalent reste obligatoire pour les courtiers. Il en va de même pour la responsabilité civile professionnelle (ou RCP). Elle permettra la couverture des dommages causés par le cabinet de courtage à des tiers. Il faudra donc bien prendre en compte ce détail avant de lancer une société de courtier d’assurance.

Zoom sur les missions d’un courtier en assurance

Le courtier, aussi appelé « broker », se voit confier différentes missions, parfois complexes. Il joue le rôle d’intermédiaire entre les sociétés d’assurances et les particuliers. Il a pour vocation à aider ses clients à prendre les bonnes décisions sur le choix d’un contrat d’assurance-vie. Les prestations d’un courtier s’adressent également aux professionnels, notamment des entrepreneurs. Il aura comme principal objectif de fidéliser et piloter efficacement son portefeuille clients. En étudiant leurs besoins respectifs, il pourra préconiser des solutions stratégiques adaptées à chaque situation. Bien entendu, un courtier en assurance doit développer des services performants pour se démarquer de la rude concurrence.

Les chefs d’entreprise ont toujours besoin de conseils en matière d’assurance. C’est pourquoi ils font appel à des courtiers capables de représenter leurs sociétés dans les établissements d’assurance. Ils connaissent tous les pièges utilisés par les assureurs, et peuvent mettre en avant des stratégies pérennes pour les déjouer. Idéalement, le courtier en assurance doit posséder de solides compétences en matière de négociation. Il pourra ainsi assister techniquement l’entrepreneur en cas de sinistre en valorisant ses droits. Bon à savoir, la gestion de plusieurs contrats d’assurance constitue l’une des missions d’un courtier en assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image