Quelle est la différence entre un PTI et un DATI ?

Quelle est la différence entre un PTI et un DATI ?

Les travailleurs isolés sont confrontés à des risques spécifiques dans l’exercice de leurs fonctions. Ils nécessitent donc la mise en place de mesures particulières pour assurer leur sécurité sur leur lieu de travail. Le PTI et le DATI font partie des solutions à déployer pour limiter les risques auxquels les employés travaillant seuls sont confrontés. Cependant, il est important de bien différencier ces deux dispositifs pour permettre de renforcer la sécurité des travailleurs isolés.

Protection du Travailleur Isolé ou PTI : définition

Le PTI (Protection des Travailleurs Isolé) se définit comme l’ensemble des mesures et des procédures de prévention et d’intervention qui visent à limiter les risques pour les travailleurs isolés. Il comprend les différents processus tels que l’évaluation de la fonction du travailleur isolé, la mise en place d’une formation, de mesures collectives et individuelles, ainsi que l’équipement ayant pour finalité la « protection » des travailleurs isolés. Entre autres, le PTI représente un enjeu capital de sécurité pour les entreprises de différents secteurs afin d’assurer la sécurité des employés. En effet, les travailleurs sont considérés comme isolés lorsqu’ils exercent leur activité professionnelle hors de portée de vue ou de voix d’autres personnes. En conséquence, ils ne peuvent pas bénéficier d’une intervention immédiate en cas d’accident. L’employeur est tenu par la réglementation définie par l’article L.230-2 du Code du travail de déployer les mesures nécessaires pour assurer la sécurité du travailleur isolé et préserver sa santé physique et mentale.

Qu’est-ce qu’un DATI ?

Souvent confondu à tort avec le PTI, le DATI désigne plutôt le matériel permettant d’assurer la protection du travailleur isolé. Appelé « Dispositif d’alarme du travailleur isolé », le DATI permet à l’utilisateur de transmettre une alarme à un tiers qui pourra prévenir les secours lorsque la situation est jugée anormale ou critique. Selon le modèle d’appareils DATI, l’alerte peut être déclenchée manuellement, à l’aide d’un bouton ou de manière automatique. Les signes comme l’absence de mouvement pendant une certaine durée, une chute ou la perte de verticalité peuvent enclencher l’alerte. Le dispositif peut également être muni d’une technologie GPS, permettant aux secours de localiser précisément le travailleur isolé pour une intervention rapide en cas d’accident ou d’incident.

L’importance de mettre en place des solutions PTI

Le travail en isolement est un problème auquel les entreprises de tous secteurs d’activité sont exposées. Les professions dans le secteur de l’entretien, la livraison, le transport routier et l’aide à domicile sont notamment sujettes à l’isolement, augmentant les dangers liés à l’activité professionnelle. Les employés présentant des troubles pathologiques peuvent être sujets aux risques de nature médicale et être victimes d’une crise d’épilepsie ou une crise cardiaque face à l’angoisse. Le travail en isolement peut également être responsable des réactions mal maîtrisées auprès du collaborateur. Le sentiment d’abandon peut engendrer du stress et de l’angoisse, menant à des comportements anormaux pouvant mettre le salarié en danger. Les risques d’agressions physiques, verbales et psychologiques sont également plus élevés chez les travailleurs isolés. Ces contraintes peuvent rendre les missions dangereuses, d’où la nécessité de mettre en place des solutions PTI adaptées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image